Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

herodote.jpg

« Athènes était donc en pleine prospérité. Ce n’est pas un cas isolé, mais de façon générale, que se manifeste l’excellence de l’égalité. Gouvernés par des tyrans, les Athéniens n’étaient pas supérieurs par la guerre à aucun des peuples de leur entourage ; affranchis des tyrans, ils passèrent de beaucoup au premier rang.

 

 

100 1428


 Cela prouve que dans la servitude, ils se conduisaient volontairement en lâches, pensant qu’ils travaillaient pour un maitre, au lieu qu’une fois libérés, chacun trouvait son propre intérêt à accomplir sa tâche avec zèle».

 

 

100 1459


Avec pareille observation qui nous vient d’il y a 25 siècles, nous voyons le fondement du bénéfice de la démocratie, ses avantages, l’intérêt qu’il y avait alors, qu’il y a toujours à la défendre, ce que nous rappelle Euripide dans sa pièce « Les suppliantes » où il fait dire à Thésée l’éloge de la démocratie athénienne : successivement, l’existence de la loi,  la liberté et le droit à la parole pour tous :

 

 

100_2908.JPG

 

 « Pour un peuple il n’est rien de pire qu’un tyran. Sous ce régime pas de lois faites pour tous. Un seul homme gouverne, et la loi, c’est sa chose. Donc, plus d’égalité, tandis que sous l’empire de lois écrites, pauvre ou riche ont mêmes droits ; le faible peut répondre à l’insulte du fort, et le petit, s’il a raison, vaincre le grand. Quant à la liberté, elle est dans ces paroles : « Qui veut, qui peut donner un avis sage à sa patrie ? » : alors à son gré, chacun peut briller … ou se taire. Peut-on imaginer plus belle égalité ? », in  http://cerclecondorcetbourgenbresse.blogspot.com/ m502004_99de13925_p.jpg

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0