Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

100 3492

La Démocratie nous dit-on, est « le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple ». C’est peut- être ainsi que les êtres vivants dans les espaces sociaux démocratiques vivent aussi intimement la démocratie.

 

 

100 1474-copie-1

 

Ce qui est sûr, c’est que la démocratie n’a pas toujours existé. Les groupements sociaux humains ont inventé la démocratie, l’élection et le vote, le jour où ils furent contraints d’inventer la Majorité.

 

 

 

 

Celui veut donc comprendre la démocratie doit retourner aux circonstances historiques ou reconstituer les conditions théoriques nécessaires qui sont nécessaire à son invention.

 

 

 

Ce chemin du retour vers les origines est recommandé par les philosophes pour espérer atteindre « la vraie nature » de chaque chose. Les médecins aussi remontent au-delà des faits dans le laboratoire ou à la clinique. Les policiers et les divers enquêteurs dans l’espace des énigmes et des mystères de la nature ou dans l’obscure zone de la région humaine du monde, empruntent aussi ce chemin.

 

 

 

 

Si donc la démocratie n’a pas toujours existé, elle est inventée par les groupements sociaux pour régler un problème nouveau ou pour régler autrement un problème connu mais qui apparait dans des circonstances différentes de celles du passé.

 

 

 

 

On peut supposer comme l’ont fait certains penseurs politiques, l’existence d’une période de l’histoire appelée période de « l’état de nature » durant laquelle l’homme n’avait aucune opinion particulière ou alors n’avait qu’une seule opinion, une seule manière de voir un problème, une seule manière pour résoudre chacun des problèmes connus.

 

 

100 3492

 

On peut aussi supposer un moment de l’histoire durant lequel sans vivre isolément comme à l’état de nature, les individus du genre humains bien que vivant en groupe, n’avaient qu’une seule manière de se sentir, de penser, de parler et d’agir dans le monde. Cette période  ou ce stade de l’histoire de la vie des individus et de celle des groupements sociaux est la période ou le stade pré-démocratique.

 

 

 

 

Cette période serait essentiellement caractérisée par l’esprit de l’unique, de l’universel, du nécessaire, de l’absolu, de l’invariance, de l’inconditionnel, de l’état d’équilibre, de satisfaction.

 

 

 

Cet « état de nature » ne serait donc pas un état de guerre de tous contre tous et un état menaçant l’ordre du groupe et l’ordre intérieur dans la vie des individus, car il coïnciderait avec un état d’accord parfait avec soi, avec son environnement et avec autrui. Cet état serait plutôt un état de paix intérieur et de paix extérieure. Un état de sécurité intérieure et de sécurité extérieure.

Tag(s) : #De la société et de l'homme au Sénégal dans l'histoire

Partager cet article

Repost 0