Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Nous autres philosophes avons pris de Socrate de se faire clairement une idée de l’âme ou de l’essence ou de la nature de la chose naturelle ou artificielle sur laquelle nous appliquons notre faculté de comprendre avant d’en venir à des questions secondaires.

100_7680.JPG100_7684.JPG

Je ne suis pas un spécialiste du net. Je n’en suis qu’un utilisateur du minimum de service possible. Mais je crois comprendre que l’esprit qui a conçu le net, celui qui a eu l’idée de concevoir cet instrument ou ce produit social ou encore ce service, est un esprit ouvert. Cet esprit est le même que l’esprit de ceux qui avec Karl Popper conçoivent et agissent pour que se réalise la « société ouverte »Internet peut être considéré comme l’instrument le plus efficace pour réaliser cette société ouverte ou même comme le modèle parfait  de cette société ouverte dans la mesure où on ne peut pas réunir toute la population mondiale sur une même surface où il se verrait ,se parleraient, s’entendraient et se mettraient en accord ou en désaccord. L’internet apparaît aussi sous ce visage comme un instrument ou comme la réalisation virtuelle de ce monde où se rencontreraient tous les possibles de l’humanité, dans la cohésion, dans la coopération, mais aussi dans le conflit et dans l’antagonisme . L’esprit de l’internet est un esprit qui se dit que le monde ne s’arrête pas dans l’horizon de mon regard ou de ma pensée. Le monde est encoure et toujours au-delà des limites que je lui donne. On peut en douter pour le monde naturel mais personne ne doute aujourd’hui que le monde humain est sans limite. C’est cette philosophie de l’infini à ce qu’il me semble qui est à l’origine de l’internet. La philosophie du je suis mais l’autre aussi est et j’ai besoin de le rencontrer, de solidariser avec lui, d’entrer en compétition et en contradiction avec lui. L’esprit de l’internet est de réduire l’écart qui sépare les hommes, individuellement ou en tant que peuple. Il veut que dans le même miroir que chacun puisse se voir et puisse voir chacun dans une immense toile d’araignée et de relations où la personnalité, les convictions, les valeurs, les modèles se construisent, se déconstruisent et se reconstruisent à la suite de leurs rencontres. Une autre caractéristique de l’esprit qui inventa internet, c’est qu’il est un esprit qui n’aime pas la solitude. Il est aussi un esprit qui aime la critique, le contraire de ce qu’il pense.

 

On a comparé internet ou le monde comme un village planétaire pour mettre en évidence l’aspect du rapprochement entre les hommes sans supprimer les distances physiques qui les sépare. On peut aussi, en partant d’un proverbe sénégalais, comparer internet à une femme qui allaite des jumeaux .Au Sénégal, on enseigne au prince et aux guides que « la femme qui allaite des jumeaux doit se coucher sur le dos et non sur un côté »C’est pour mettre en évidence la nécessité du prince ou de l’arbitre de tous d’être neutre. La toile de l’Internet peut être comprise sous ce modèle sensible : une femme qui allaitent des milliards et des milliards d’enfants. Chaque entrée correspondrait à une source d’allaitement et d’un lait vital.

La question que je voudrais poser au sujet d’internet est la suivante : une femme qui allaite plusieurs enfants a-t-elle légitimement le droit de refuser son sein à un d’entre eux ou à quelques uns d’entre eux parce qu’ils n’ont rien qui lui ressemble ou parce qu’ils ne portent aucun signe qui rappelle leur père ?

Je ne connais la réponse des autres, mais j’ai entendu Francis Pisani à travers une de ses chroniques au sujet des rapports entre l’internet et la démocratie : l’internet n’est ni avec la démocratie ni contre la démocratie, ni contre la tyrannie ni avec elle. En d’autres termes, « l’ internet n’a pas de nature ».

Demander à Internet de ne pas être neutre n’est-ce pas alors porter atteinte à l’esprit de ses inventeurs ?

Tag(s) : #ENVIRONNEMENT

Partager cet article

Repost 0