Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
100_4634.JPG
 
 
Ils étaient nombreux encore aujourd'hui devant les grilles du palais présidentiel au Sénégal en ce lundi matin 02 avril 2012.Parmi la foule des gendarmes, des policiers,des sapeurs et d'autres agents de sécurité et de l'ordre.Les autres des militants:principalement ceux de L'Alliance pour la république (APR) du président nouvellement élu le 25 mars,Macky Sall.
 100_4639.JPG
A côté ceux du parti démocratique sénégalais du président Abdoulaye Wade sortant par la "grande" porte de la démocratie et de la vérité disent certains contre d'autres qui estiment qu'il s'agit d'une sorte par la plus petite porte de la maison du peuple,la tête courbé,la voix mis en veillance.Peut importe.La grande leçon d'aujourd'hui, c'est la confirmation de ce qui se passé le 23 juin 2011 quand il s'agissait d'élire un président de la république avec un vice président avec seulement 25% des voix des électeurs ou du peuple.
 100_4642.JPG
Pourtant le vainqueur d'aujourd'hui n'est pas politiquement plus lourd que 26%.La victoire c'est incontestablement celle de la conscience tout court et ensuite celle de la conscience politique individuelle et collective.La victoire,c'est incontestablement celle du choix et de l'engagement personnel et collectif du peuple sénégalais sans regard en arrière rétrograde,sur le chemin de la liberté et de la démocratie.
 
Bien sûr,même les plus candides savent que forcément à la prochaine élection présidentielle, les mêmes problèmes ou de nouveaux problèmes seront encore à l'ordre du jour,dans les ménages, dans les coeurs, dans les grands places et dans la rue,à la Place de l'Obléisque ou à la Place du souvenir ou encore ailleurs dans ces endroits des villes et des campagnes desquelles partirent les fondements de la victoire qui est aujourd'hui reconnue par le peuple et officialisée par les institution.Certains s'en vont ke coeur gros,d'autres la tête haute.Certains regrettent, d'autre ne regrettent rien.Certains tremblent d'autres restent inflexible parce qu'il n'ont ni chaud ni froid.
 
Tag(s) : #De la société et de l'homme au Sénégal dans l'histoire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :