Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne sais plus c'était quand,mais je souviens bien avoir entendu le philosophe et essayiste français Alain Finkielkraut né à Paris le 30 juin 1949 dire au cours d'une émission à RFI,que "l'humanité a quelquefois besoin de catastrophe" et je me souviens de la question du journaliste "De quel genre de catastrophe...?" Haïti est bien une catastrophe...cette fois-ci, c'est la nature ou Dieu qui est le coupable ou alors le responsable. Pour Finkielkraut donc,ce séïsme est porteur d'une leçon utile aux hommes.La catastrophe est tellement grande que je ne saurais ne paas imaginer la leçon à sa dimension et c'est pourquoi je voudrais sincèrement savoir pourquoi ou à défaut de pouvoir savoir pourquoi,savoir au moins en quel sens cette catastrophe pourrait-elle agir sur une nouvelle conception du monde et surtout de l'existence humaine.Si la nature ou Dieu ne fait rien par vice ou par fantaisie,alors Finkielkraut pourrait bien mériter d'être écouté au milieu de tous les décombres des catastrophes naturelles et historiques du monde. Si la nature dit quelque chose que vient-elle encore nous dire d'une manière aussi violente,brutale et énorme?
Chez Rousseau aussi c'est par une grande catastrophe que les hommes qui vivaient dans la solitude à l'état de nature acceptèrent de se retrouver ensemble autour d'un homme qui les contenait tous et contenait en même temps tous leurs biens.

Tag(s) : #ENVIRONNEMENT

Partager cet article

Repost 0