Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

100 4427Décembre 2011...20 mars 2012:une période vide dans les lycées et collèges du public au Sénégal.Entre les enseignants réunis dans le cadre unitaire des syndicats de l'enseignement moyen secondaire et les autorités étatiques,les élèves sont pris dans un piège mortel. Ils s'inquiètent de plus en plus et s'interrogent sur leur avenir.Leur avenir qui visiblement comme le voeient eux-mêmes n'intéresse personne si ce n'est qu'eux-mêmes.Le silence de parents qui estiment peut-être que leurs enfants ont grandi et peuvent mener les combats nécessaires.Chaque jour qui passe est un jour de plus au bénéfice du doute et du désespoir.Ils ne renonce cependant pas.L'année sera-t-elle blanche, invalide ou classée comme normale ou "renormalisée" malgré les graves dommages déjà subies sur toute l'étendue du territoire nationale? Le ministre rassure et jure que tout n'est pas encore perdu. Il jure même que rien n'est perdu dans plusieurs écoles.Un représentant des élèves des lycées de Saint Louis a démenti le ministre Kalidou Diallo qui citait cette zone parmi les moins affectées ou parmi les non affectées du virus de la grève et du "sabotage de l'école et de l'éducation des fils de pauvres".Comment un ministre pourrait réussir ce qu'un président n'a pas su faire dans un face à face avec les agents de la république qu'il dirige?

 

100 4417

 

 

Pour protester encore et dénoncer le silence et le désaccord organisé autour de la liquidation de leur avenir dès la base,le Collectif des lycées de Dakar a appelé à un vaste rassemblement national à la Place de l'Obélisque à Dakar le mardi 20 mars dernier,hier.

 

 

100_4422.JPG

 

 

 

Des cars qui transportaient des partisans de Macky Sall sont passés à sur la voie qui passe à la gauche de la Place de l'Obélisque quand on est en face du Monument où apparaît le Lion,symbole du courage et de l'honneur et de la solidarité familiale et nationale de la citoyenne et du citoyen sénégalais.Ils venaient du centre ville.Ils ont essuyé un essaim de huées de la part des élèves.

 

Quelques instants après un autre véhicule en campagne électorale qui transportait des partisans du candidat Abdoulaye Wade et qui venait du côté du rond point de la maison du parti socialiste vers la place de l'Oblisque a été envahi du même essaim de huées et en plus avec des jets de pierres.Le conducteur a dû accélerer et s'est engouffré dans les avenues du Centenaire.

.

100_4427.JPG

Tag(s) : #EDUCATION