Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

     yl74   dans le bloc du citoyen démocrate :« …il est possible et souhaitable que l’on accorde la nationalité sous conditions d’un partage minimum de valeurs explicites (droits de l’homme, laïcité…), de langue et de règles de vie (lois…), tout en laissant libre cours au brassage naturel des ethnies et des cultures. »


L’une des tendances communes à toutes les administrations du monde ,est qu’elles procèdent toutes par une sorte de mise entre parenthèses si elles n’effacent pas en général, lorsqu’elles ont l’homme pour « objet », ce qui est essentiellement humain, pour ne prendre que ce qui est en surface. Cela se comprend car c’est cela qui est objectivement quantifiable et donc maîtrisable.

 
Je trouve cette idée pertinente de YI74 selon laquelle l’obtention d’une nationalité ne devrait pas seulement se suffire du seul critère de naissance en un lieu. Elle est pertinente car les cours d’eaux, les animaux et les végétaux naissent aussi dans les sols du monde comme toutes les autres vies. La différence , c’est l’intention, les idées que l’on nourrit du fond de notre être à l’égard de cet espace et de cette communauté de naissance ou de séjour. Le choix et la volonté d’appartenir à une communauté, de servir et de défendre un territoire, des principes ou une cause, n’est pas le simple fait d’être né dans un espace géographique ou culturel ou au sein d’une communauté. Il peut en effet être dangereux parce que perturbateur que de vivre dans une communauté sans rien comprendre des  principes et des intentions qui guident son existence ou sans partager les idéaux de cette communauté. Nietzsche estime qu’ « il faut une musique intérieure pour faire danser les peuples ».Or pour que le peuple « danse » la même musique et au même rythme, il faut que le peuple puisse être définissable non pas seulement et pas surtout par la couleur ou le lieu de naissance ou la langue, mais surtout par une certaine sensibilité à quelque chose:c'est cette chose qui est à mon avis, la nation,une source de vie supérieure
 
qui donne à l'existence plus de signification et de puissance qu'elle ne peut avoir en elle-même.

Si tout homme a le droit de vivre partout sur la terre, il n’a pas le droit d’y vivre  n’importe comment puisque la vie ne fut pas toujours possible partout sur la terre et les terres du monde qui attirent aujourd'hui la vie humaine, n'exercent pas seulement leur attraction sur la vie par ce que la nature y a déposé,mais surtout par ce que l'homme y a ajouté de positif. Là où la vie est devenue possible et là où se trouve quelque chose qui attire la vie humaine,il y a toujours du travail humain. Quand un homme ou une femme désire prendre une nationalité différente de celle qui est antérieurement la sienne, c’est parce que des hommes et des femmes ont travaillé pendant de longs et rudes siècles par leur corps et par leur tête pour aménager cet espace. Il faut donc avoir de la reconnaissance et du respect pour cette énergie constructive de l’espace qui accueille sa vie.


L’idée d’un « contrat de nationalité » est aussi défendable car, comme il ne suffit pas d’être né(e) dans une famille chrétienne catholique ou musulmane ou pangooliste pour s’identifier à cette communauté, il ne devrait pas suffire aussi d’être né dans un pays pour en avoir la nationalité.


Mais si l’idée d’un « contrat de nationalité » ne manque pas de pertinence, elle pose un problème car tout contrat est censé être rompu volontairement ou involontairement. Il faudrait prévoir alors des sanctions dans cette situation. Par ailleurs les Etats devrait aussi attendre que les hommes sans distinction qui sont en son sein soient en âge de choisir pour leur octroyer ou non leur nationalité et devraient également déterminer selon quel(s) critère(s).


L'idée de nationalité est aussi inscrite dans les chagements historiques. 

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :