Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


     L'homme est un être égaré dans le monde.Il est égaré parce qu'il a oublié une vérité fondamentale:la vérité de sa propre existence.C'est de cet oubli de soi depuis sa source et de l'oubli de cette source que découlent toutes ces situations dans lesquelles il se trouve très souvent dans une mauvaise posture au sein de l'histoire.La conséquence générale de cet oubli de l'identité primitive de  soi et de la réalité primitive du monde est que l'homme ne saurait jamais trouver ni liberté, ni justice, ni repos dans le monde, et la cité dans laquelle il est appelé à vivre ne saurait répondre durablement aux besoins d'un tel homme car il est versatile, changeant de conviction et de désirs selon les circonstances.

Pour restaurer la "Liberté,l'Egalité et la Fraternité"si ces principes ont jamais été des guides de coexistence et de bonne gournance dans les groupements humains ou des principes nouvellement inventées,à théoriser ou à vivre concrètement,il faut d'abord que l'homme réapprenne à "voir clair" en lui-même pour atteindre un lien et un bien fondamental oublié.Ni la science ni la religion ne sauveront l'homme des dramatiques conséquences existentielles de l'oubli de son être authentique.


Notre conviction philosophique est que chaque vie et surtout chaque âme humaine est venue chercher quelque chose au monde, et l'ultime bien que chaque âme y vient chercher est sa propre identité.Chaque âme humaine a choisi parmi les biens du monde, un bien ultime.C'est en ce bien qu'est inscrit de manière incorruptible son nom primitif qui indique en même tant son essence ou sa vocation.

Ce nom primitif est une espèce de clef ou de mot de passe que l'âme doit retrouver dans le monde sensible où il prit matière et forme dans une multitudes d'autres choses qui ne furent point ces choix mais des choix d'autres âmes,mais qui sont autant de choses nouvelles qu'elle peut désirer et convoiter.Le monde terrestre est donc un monde de rencontres de choix originels multiples incarnés dans des choses de natures diverses et dans lequel chque âme doit retrouver ce qui est proprement à lui.La vie de l'homme est la conséquence d'un pari des âmes dans la cité de la transparence avec Dieu.


Pour prouver à Dieu qu'elles le connaissent et qu'elles l'adorent et sont attachées à lui indépendamment de la distance qui pourrait le séparer,et ne l'égaleront point à rien, Dieu a tiré de lui quelque chose qu'il a fait contemplée à chaque âme et ensuite a jeté cette chose de lui dans le monde sensible,le monde de la réalisation de soi et de son alliance avec Dieu, où chaque âme postulant à l'humanité et au titre d'Architecte du bien donnant droit à l'administration des cités célestes,prenant une forme matérielle existentielle particulière,doit retrouver cette chose que Dieu lui a montré de lui et qu'elle a choisie comme essence parmi tant d'autres venant également de Dieu et que d'autres âmes ont choisies.


Mais le problème des âme, c'est que la descente dans le monde matériel et dans le monde du brouillard est l'oubli:l'oubli.Et plus l'âme s'éloigne de son choix en le substituant à d'autres par contagion dans le monde des choix et des sens et des valeurs et des modèles infinis,plus il s'éloigne de Dieu et de sa source où elle veut pourtant retrourner puisque ce retour est la condition du bonheur et de l'éternité qu'il cherche et qu'il a contenmplé et qu'il a perdu.


C'est pourquoi pour nous autres Architectes du Bien, vivre c'est apprendre à se souvenir et à se retrouver soi-même pour reconquérir sa satiété,sa liberté,sa sagesse et son bonheur perdus dans le monde du brouillard...
Un monde de brouillard dans lequel l'homme restera toujours ce qu'il est,une âme qui se chercherche en voyageant dans un corps qui s'use et qui ne trouva pas ce qu'il est condamné à retrouver,est obligée de s'abriter encore dans un nouveau corps et ainsi jusqu'à la redécouverte de sa vérité et de son bien.En attendant,il faudra longtemps cohabiter encore avec les prisons et les répressions de toutes sortes,avec l'inégalité et donc l'injustice qui transforme partout l'homme en un étrange "loup"et la terre en un champ de duels et de guerres interminables de "loups" angoissés et affamés malgré toutes leurs richesses.

 

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0