Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~~ PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE INTRODUCTION La croyance selon laquelle la satisfaction existe, que le monde est composé d’existants absolument satisfaits et d’existants non encore absolument satisfaits, que le devoir et le droit universels des existants en devenir est de poursuivre et de réaliser collectivement et individuellement cette promesse faite à tous, par tous et pour tous et partout dans les champs des objets de leur satisfaction déjà composés et constitués dans la nature ou dans l’histoire ou à concevoir et à réaliser historiquement pour le corps ou pour la raison, et l’espoir de voir cette promesse s’accomplir ainsi qu’elle pourrait se réaliser partout, sont parmi les composantes les plus universelles, les plus anciennes, les plus claires les plus visibles, les plus actuelles, les plus persistantes et les plus discutés parmi les hommes. Si cette croyance et cet espoirs sont présents dans la nature et parmi les hommes malgré leur grande faiblesse devant l’oubli, et si aucun animal ne peut ni oublier ni y renoncer, c’est parce qu’ils sont essentiels et parce que l’objet de la promesse existe, comme une œuvre déjà constituée et attendant quelque part son destinataire ou marchant vers lui-même au moment où il le cherche, ou aussi s’éloignant de lui dans son mouvement, ou alors parce qu’existant à qui la satisfaction est promise par la nature ou qui s’est lui-même promis d’arriver à s’approprier la satisfaction qu’il a choisi de viser, devrait avoir le pouvoir nécessaire pour concevoir et réaliser cet objet promis et nécessaire ou au moins utile et dont il est séparé. La recherche de la promesse de satisfaction est un objet d’étude pour la psychologie parce qu’elle a une dimension individuelle et subjective dépend de la sensibilité et de l’intelligence, de la volonté, des représentations, des attentes, de la situation et de la condition et de l’état existentiel générale du sujet qui le réclame et de ses rapport avec la nature et le pouvoir de l’objet qui est supposé devoir donner la satisfaction attendue individuelle ou la plus partagée dans un ensemble d’existants proches ou éloignés interrogés. Il existe des études qui le démontrent. L’importance psychologique du facteur satisfaction est reconnue et essentielle dans la sociologie compréhensive de Max Weber, dans la mesure où pour lui, il ne peut pas y avoir d’action individuelle rattachant un acteur solitaire à un groupe social, si dans cet action, il n’y a pas la présence d’un sens subjectivement vécu pouvant donner satisfaction, pouvant convenir à la volonté, à la conscience, à la passion de l’acteur. Pareillement un groupe d’hommes ne sauraient agir en coopération si entre eux, il n’y a pas une colonne vertébrale, une fin, une cause qui les unit et une valeur attachée à cette cause en vertu d’un certain sens général pouvant avoir des raisons particulière dans les associés ou des expressions particulières. Ce n’est pas le fait de naître dans le même lit et encore moins dans le même territoire qui fonde l’appartenance à un même corps physique ou psychique, mais bien le sens que chacun donne l’existence et à cette naissance. Il ne suffit pas d’avoir un territoire et des hommes et des richesses pour former un peuple ou une nation, il faut encore plus, une signification pour l’existence et une signification de ce que poursuit l’existence et les contradictions sociales dépendent toujours de cette convergence de ses de l’existence et de l’action. Ne serait-ce que pour cette raison, la question de la satisfaction mériterait d’être examinée concrètement et théoriquement dans la vie politique et morale de l’homme.

Partager cet article

Repost 0